13. Juillet 2012

Le marketing par e-mail: pourquoi vos abonnés se désinscrivent ?

La publicité via newsletter estavantageuse: les frais sont limités et le succès est mesurable en temps réel. Mais cet atout ne persiste longtemps que si les abonnés veulent bien continuer à lire la newsletter. Une étude américaine a pu identifier pourquoi les internautes tournent le dos à une newsletter.

Les erreurs suivantes sont à éviter.

Pour de nombreux gérants de boutiques en ligne, la newsletter demeure toujours un canal publicitaire avec un taux de réponse élevé. Que cela soit pour la réactivation, la fidélisation de la clientèle ou encore l’acquisition de clients nouveaux. Mais tout comme un journal, la durée pendant laquelle l’abonné souhaite recevoir le média, constitue une grandeur mesurable pour le succès ou l’échec.

Il ne peut finalement rien arriver de pire à un e-commerçant que la perte d’intérêt d’un consommateur pour ses offres et sa suppression de la liste de mailing.

Les raisons pour ce désintérêt des newsletters et les annulations qui en résultent sont multiples. Près de la moitié des Internautes américains interrogés estiment que la fréquence des newsletters reçues est trop élevée. Par ailleurs, les lecteurs n’apprécient pas de lire des contenus souvent réédités ou de recevoir des newsletters peu intéressantes par rapport à d’autres lettres d’information.

Publié par
CatégorieActualités
Partager ce post :

Réactions au post

Rédiger un commentaire